NAHOUM

2021-05-25 vues

1 Ce livre contient un message sur la ville de Ninive. Dieu a fait connaître ce message dans une vision au prophète Nahoum, du village d’Elcoch.

Le Seigneur est un Dieu terrible et bon

2 Le Seigneur est un Dieu exigeant, il punit ses ennemis, sa colère est terrible. Il punit ses adversaires, il n’oublie pas le mal qu’ils font.

3 Le Seigneur est patient, sa puissance est grande, mais il ne laisse pas le coupable sans punition. Quand il passe, une violente tempête apparaît. Les nuages sont la poussière que ses pas soulèvent.

4 Il menace la mer, et elle devient sèche, il vide toutes les rivières. Alors les pâturages du Bachan et la montagne du Carmel perdent toute vie, les fleurs du Liban se fanent.

5Les montagnes tremblent à cause de lui,

et les collines sont secouées.

Devant lui, la terre est bouleversée,

le monde entier et tous ses habitants.

6Qui peut tenir devant sa colère ?

Qui peut rester vivant

quand cette colère brûle tout ?

Elle se répand comme un incendie,

les rochers se fendent devant lui.

7Le Seigneur est bon.

Il est un abri quand tout va mal.

Il prend soin de ceux qui comptent sur lui,

8quand le malheur passe

comme un torrent.

Mais il détruit ses ennemis

et il les chasse dans la nuit de la mort.

Messages pour Juda et pour la ville de Ninive

Aux chefs de Juda

9Qu’est-ce que vous pensez

du Seigneur ?

Lui, il détruit ses ennemis,

ils ne vous écraseront pas

une deuxième fois.

10Ils sont pareils

à un buisson d’épines emmêlées,

eux qui boivent comme des ivrognes.

Ils seront complètement brûlés

comme de la paille sèche.

À Ninive

11Quelqu’un qui prépare

de mauvais coups contre le Seigneur,

un homme qui a des projets destructeurs1.11 Il s’agit sans doute du roi d’Assyrie.

est sorti de toi, Ninive.

Aux gens de Juda

12Voici ce que le Seigneur

dit aux gens de Juda :

« Même si vos ennemis

sont nombreux et puissants,

ils seront détruits, ils disparaîtront.

Je vous ai abaissés, je ne le ferai plus.

13Maintenant, je brise le pouvoir qui vous écrase

et je détache vos chaînes. »

Aux habitants de Ninive

14Contre vous, habitants de Ninive,

voici ce que le Seigneur décide :

« Vous n’aurez plus d’enfants

qui porteront votre nom.

Dans le temple de vos dieux,

je détruirai vos statues

en bois ou en métal.

Je prépare votre tombe,

parce que vous êtes peu de chose. »

Aux habitants de Juda

1Habitants de Juda, un messager

qui apporte une bonne nouvelle

arrive sur les montagnes :

il annonce la paix !

Organisez vos fêtes,

tenez vos promesses envers Dieu.

L’homme aux projets destructeurs2.1 Voir Nahoum 1.11 et la note.

ne passera plus jamais chez vous.

Il n’a plus de forces.

À Ninive

2Une armée monte pour t’attaquer, Ninive.

Soldats, gardez les murs de défense,

surveillez les routes,

préparez-vous pour la bataille,

rassemblez toutes vos forces.

3Des bandits ont pillé

ceux qui sont nés de Jacob.

Ils ont détruit

les branches de cette vigne.

Or, le Seigneur lui rend sa fierté,

oui, il rend sa fierté à Israël.

La ville de Ninive est prise et pillée

4Les soldats de l’armée ennemie

portent des boucliers peints en rouge

et des habits rouges.

Les chars alignés pour le combat

brillent comme des flammes,

les lances commencent à bouger.

5Les chars foncent pour attaquer

à travers les rues et les places.

Ils ressemblent à des torches allumées,

ils vont aussi vite que l’éclair.

6Le roi de Ninive fait appel

à ses chefs d’armée,

mais ils avancent en hésitant.

Les ennemis

courent vers les murs de défense,

ils se mettent derrière un abri.

7Tout à coup,

les portes qui donnent sur les fleuves

sont enfoncées,

le palais du roi est pris.

8Les ennemis

enlèvent la statue de la déesse

et l’emmènent en exil.

Les femmes qui lui rendent un culte

gémissent comme des colombes.

Elles se frappent la poitrine

en signe de tristesse.

9Ninive est comme un bassin

qui perd toute son eau.

On crie : « Arrêtez-vous, arrêtez-vous ! »,

mais parmi les gens qui fuient,

personne ne se retourne.

10Pillez l’argent, pillez l’or !

Les richesses de Ninive sont sans fin,

la ville déborde d’objets précieux.

11Tout est volé, cassé, écrasé.

Les gens sont découragés,

leurs jambes plient,

ils tremblent de tout leur corps

et leurs visages sont défaits.

Ninive est comme un lion vaincu

12La ville où vivaient les lions2.12 L’image du lion représente le pouvoir des Assyriens, et ses tanières (verset 13) ou abris désignent la ville de Ninive.,

qu’est-elle devenue ?

Les jeunes lions

y recevaient leur nourriture.

Quand le lion partait la chercher,

personne ne touchait à ses petits.

13Le lion tuait et déchirait des animaux

pour la lionne et les lionceaux.

Il remplissait ses tanières

avec la viande déchirée des bêtes

qu’il chassait.

14Le Seigneur de l’univers déclare :

« Je vais agir contre toi, Ninive !

Je brûlerai tes chars de guerre,

ils deviendront de la fumée.

Tes jeunes gens,

semblables à des lionceaux,

seront tués à la guerre.

J’arrêterai tes pillages sur la terre,

on n’entendra plus

les ordres de tes messagers. »

Ninive est remplie de morts

1Quel malheur pour Ninive,

la ville où le sang coule !

Elle est remplie de mensonge, de violence,

et les pillages ne cessent pas !

2Et voici que dans la ville,

les fouets claquent,

les roues se heurtent,

les chevaux galopent,

les chars de guerre bondissent.

3Les cavaliers s’élancent,

les armes brillent comme des flammes,

les lances étincellent.

Il y a des morts partout,

les corps s’entassent,

personne ne peut les compter,

les soldats heurtent les corps !

Ninive sera punie durement à cause de ses infidélités

4Ninive s’est prostituée

des milliers de fois.

Elle était belle et gracieuse,

elle utilisait ses charmes

comme une magicienne.

Par sa prostitution et ses charmes,

elle a rendu esclaves

des peuples nombreux.

5Le Seigneur de l’univers lui déclare :

Je vais agir contre toi.

Je relèverai ton vêtement

jusqu’à ton visage,

je te montrerai toute nue

aux autres peuples.

Ainsi les autres royaumes

verront ta honte.

6Je vais te couvrir d’ordures

pour enlever ton honneur.

Je ferai de toi un exemple.

7Alors tous ceux qui te verront

fuiront en criant :

« Ninive est détruite !

Qui aura pitié d’elle ?

Où trouver pour toi, Ninive,

des gens qui te rendent courage ? »

Ninive va être traitée comme la ville de Thèbes

8Ninive, est-ce que tu vaux mieux

que Thèbes3.8 Thèbes : cette ville, située en Égypte, avait été prise et pillée en 663 avant J.-C. par le roi d’Assyrie, Assourbanipal. ?

Cette ville était située sur les canaux du Nil,

entourée d’eau.

Le Nil la protégeait aussi solidement

qu’un mur de défense.

9 L’Éthiopie et l’Égypte

faisaient sa puissance,

qui était immense.

Les gens de Pouth et de Libye

étaient ses alliés.

10Pourtant, les habitants de Thèbes,

eux aussi,

ont dû partir en exil comme prisonniers.

Leurs ennemis ont écrasé

même les jeunes enfants de la ville

à tous les carrefours.

Ils ont tiré au sort tous ses chefs3.10 On tirait au sort les chefs vaincus pour les partager entre les vainqueurs.,

et ils ont attaché tous ses notables

avec des chaînes.

11À ton tour, Ninive,

tu seras ivre de souffrance

et tu te cacheras à cause de ta honte.

À ton tour, tu chercheras un abri

contre tes ennemis.

Ninive va tomber

12Tous tes murs de défense

ressemblent aux premières figues mûres.

Quand on secoue le figuier,

elles tombent dans la bouche

de celui qui veut les manger.

13Tes combattants

sont comme des femmes sans force.

Les portes de ton pays

sont largement ouvertes devant tes ennemis,

le feu a détruit leurs verrous.

14Habitants de Ninive,

faites des provisions d’eau

pour supporter l’attaque.

Protégez vos murs de défense,

écrasez l’argile avec vos pieds,

et préparez les moules à briques3.14 Les briques serviront à réparer les murs de défense..

15Mais vous mourrez brûlés par le feu

ou tués au combat.

Vos ennemis vous dévoreront

comme les criquets qui mangent tout.

La ville de Ninive reste sans habitants

Ninive, tes habitants

étaient aussi nombreux que des criquets.

16Chez toi, il y avait plus de commerçants

que d’étoiles dans le ciel.

Maintenant, ils ont disparu

comme les criquets qui s’envolent.

17Vos gardiens étaient aussi nombreux

que des criquets.

Vos fonctionnaires ressemblaient

à un nuage d’insectes

qui se posent sur les buissons

quand il fait froid.

Dès que le soleil brille,

ils s’envolent tous on ne sait où.

Où sont-ils ?

La défaite de l’Assyrie sera définitive

18Roi d’Assyrie,

tes chefs dorment pour toujours

dans la mort, tes généraux ne bougent plus,

ton peuple est parti de tous côtés,

dans les montagnes,

et personne ne le rassemble.

19Ta défaite est définitive,

tes blessures ne peuvent être guéries.

Tous ceux qui reçoivent des nouvelles de toi

applaudissent à ton malheur.

En effet, qui n’a pas souffert

de tes actions cruelles ?

Elles étaient sans fin !

 

 

Précédent : LETTRE À TITE

Prochain : Pourquoi donner la lumière du jour au malheureux ?

Mise à jour

En haut